Immobilier locatif : des résidences seniors qui rapportent

L'investissement locatif dans les résidences de services a le vent en poupe, particulièrement les résidences pour seniors qui représentent un marché en plein essor et des perspectives d'investissement très rentables ...

Mis à jour le samedi 3 novembre 2012, par

94
0
0

avis Immobilier locatif : des résidences seniors qui rapportentVotre avis sur : Immobilier locatif : des résidences seniors qui rapportent

Avis sur Immobilier locatif : des résidences seniors qui rapportent:
Attribuez une note (1 : moins bonne note, 5 : meilleure note) 3 votes

Investissement locatifs : l’essor des résidences pour seniors

La population française vieillie, le nombres de personnes âgées dépendantes est en augmentation et va encore croître durant de nombreuse années. Avec l’accroissement de la durée de vie, de plus en plus de seniors ont besoin un jour ou l’autre d’être pris en charge dans des résidences spécialisées. C’est pour cette raison le nombre d’ouvertures de nouvelles résidences seniors médicalisées est en hausse actuellement.

Ces résidences proposent des logements (du studio au 60 m²) adaptés aux personnes âgées dépendantes, les locataires ont également accès à des parties communes pensées pour eux (salle de repas, centre de remise en forme, bibliothèque...) et peuvent bénéficier de services annexes (restauration, ménage, coiffeur, aide administrative...).

Certains de ces établissement sont médicalisés (EHPAD), ils offrent ainsi une prise en charge renforcée pour les seniors très dépendants ayant besoin de soins médicaux quotidiens.

Résidences seniors : une belle rentabilité

Il est possible d’investir dans ces résidences spécialisées, c’est d’ailleurs un investissement très en vogue qui offre une rentabilité attractive, sans soucis de gestion et en limitant considérablement les risques locatifs ( le risque de "vacance locatif" y est quasi nul)

C’est l’exploitant de la résidence qui prend en charge dans sa totalité la gestion des logements et des parties communes de la résidence, tout au long du bail commercial (9 à 11 ans ). l’investisseur n’a pas à trouver de locataire, gérer des travaux, effectuer les charges administratives... Veillez donc a choisir un exploitant qui a fait ses preuves et dont les références et la maîtrise du secteur vous donne entière confiance.

De plus l’investissement locatif en résidence senior est particulièrement attractif. Avec des charges très limitées (surtout dans les résidences médicalisées) et des loyers bien plus conséquents que dans l’investissement locatif classique (jusqu’à 110€ par jour), la rentabilité des résidences senior est très attractive, tout en offrant des rendements garantis.

Rentabilité des résidences Seniors
résidence services résidences médicalisés
Prix HT entre 100.000 et 200.000€ entre 150.000 et 200.000€
Loyers entre 600 et 1300€/mois 45 à 110€/jours
Charges à la charge du locataire sauf gros travaux entièrement prises en charge par l’exploitant
Rendement 4 à 4.5% brut ( hors impôt) 4.5 à 5% brut (hors impôt)

Résidences seniors : une fiscalité allégée

Les résidences pour seniors bénéficient en plus d’avantages fiscaux non négligeables :

- les investisseurs ne sont pas soumis la TVA qui leur est remboursée en totalité ( 19.6%).

- Les résidences possédant l’agrément "qualité" le cadre de la loi Censi-Bouvard (loueur en meublé non professionel). leur offre une réduction d’impôt de 11% du prix de revient du bien acquis.

- En cas de charges très élevées (résidences de services), le statut de loueur professionnel peut être avantageux car il permet de déduire les charges du revenu locatif global voire même dans certains cas d’être exonéré de la taxe sur les plus values.


Immobilier Locatif 2018 Immobilier Locatif 2018 : A lire également

Les coûts de la construction augmentent de nouveau
12 juin 2015

Selon les derniers chiffres publiés par l’INSEE en juin 2015, les coûts de production dans la construction augmentent légèrement (+0,2 %).


Location immobilière : le contrat-type de location entre en vigueur le 1er août
12 juin 2015

Un contrat-type pour la location des logements, complété par une notice précisant les droits et les obligations des deux parties, locataire et bailleur, créé par décret, entrera en vigueur à compter du 1er août.


Immobilier locatif : une baisse des loyers sur début 2015 jamais encore observée par Clameur
12 juin 2015

Le marché de l’immobilier frémit, mais les loyers sont orientés à la baisse. Une tendance record, près de 75% des villes observées voient leurs loyers baisser.


Comment voir un notaire gratuitement ?
12 juin 2015

Discuterà bâtons rompus avec un notaire dans un café et être conseillé gratuitement sur une succession ou un contrat de mariage, c’est ce que permet le conseil du coin, une initiative originale menée dans plus d’une centaine de villes.


Réparations : qui paie quoi ? Répartition entre propriétaire et locataire
11 mai 2015

Les réparations, c’est sans doute le principal sujet de discorde entre locataires et propriétaires. Face à une facture, le ton peut vite monter. Qui paie quoi ? Charlie Cailloux, du site d’annonces immobilières PAP, explique comment dénouer ce problème et comment distinguer les réparations à la charge du locataire de celles incombant au propriétaire.


Immobilier locatif : des résidences seniors qui rapportent , , , , , ,