LMNP

Le statut de loueur en meublé non professionnel est attribué sous conditions aux propriétaires proposant à la location un bien meublé. Il permet de bénéficier d'avantages fiscaux très intéressants. Zoom...

Mis à jour le samedi 28 mars 2015, par

94
0
0

avis LMNPVotre avis sur : LMNP

Avis sur LMNP:
Attribuez une note (1 : moins bonne note, 5 : meilleure note) 4 votes

Immobilier locatif : Loueur en meublé non professionnel

Loueur en meublé non professionnel (LMNP) est un statut particulier pour les investisseurs en immobilier locatif. A la différence de la location nue, le propriétaire propose un bien prêt à vivre, équipé en mobilier et électroménager.

Le statut de loueur en meublé non professionnel répond à certaines conditions :
- la durée du bail commercial doit être de 1 an au minimum et de 9 mois pour les résidences étudiants.
- Le propriétaire est obligatoirement un particulier achetant par l’intermédiaire d’un prestataire (Censi Bouvard)
- Les recettes annuelles doivent être inférieures à 23 000€ TTC et à 50% des revenus du foyer fiscal.

LMNP : avantages fiscaux

Généralement destiné aux location de courtes durées, touristes, étudiants, hommes d’affaire, ce type de location comporte bien des avantages :

De nombreux "frais" pourront être déduits du revenus locatif à déclarer :
- les frais d’aménagement
- les amortissements du mobiliers (sur 5 à 7 ans)
- les amortissements des murs (sur 20 à 40 ans)

Le statut LMNP bénéficie d’exonérations de taxes :
- exonération de la taxe foncière pendant 2 ans
- si le propriétaire détient le bien depuis plus de 20 ans la TVA (19.6%) est remboursée.

L’imposition est donc fortement réduite voire nulle. En cas d’amortissement supérieur aux revenus locatifs, les sommes peuvent être reportées sur l’année suivante et ce durant 5 ans.

Exemple :

Mr Durant achète un logement en résidence de service en statut LMNP pour un prix global de 130 000 €, acheté à crédit sur 30 ans :
- 110 000 € le logement nu
- 7000 € de mobilier et équipement
- 13 000 charges foncières et divers (non amortissable)

L’amortissement immobilier sera de 110 000€/ 30 ans : 3666 €/an L’amortissement du mobilier sera de 7000€/5 ans : 140 0€/an

Chaque année Mr Durant pourra déduire 5066€ de ses revenus locatif avant de les déclarer dans ses revenus fonciers. Le loyer du bien étant de 400€ par mois, Mr durant ne paierai aucun impôt foncier et pourra reporter la différence sur 5 ans.


Immobilier Locatif 2018 Immobilier Locatif 2018 : A lire également

Les coûts de la construction augmentent de nouveau
12 juin 2015

Selon les derniers chiffres publiés par l’INSEE en juin 2015, les coûts de production dans la construction augmentent légèrement (+0,2 %).


Location immobilière : le contrat-type de location entre en vigueur le 1er août
12 juin 2015

Un contrat-type pour la location des logements, complété par une notice précisant les droits et les obligations des deux parties, locataire et bailleur, créé par décret, entrera en vigueur à compter du 1er août.


Immobilier locatif : une baisse des loyers sur début 2015 jamais encore observée par Clameur
12 juin 2015

Le marché de l’immobilier frémit, mais les loyers sont orientés à la baisse. Une tendance record, près de 75% des villes observées voient leurs loyers baisser.


Comment voir un notaire gratuitement ?
12 juin 2015

Discuterà bâtons rompus avec un notaire dans un café et être conseillé gratuitement sur une succession ou un contrat de mariage, c’est ce que permet le conseil du coin, une initiative originale menée dans plus d’une centaine de villes.


Réparations : qui paie quoi ? Répartition entre propriétaire et locataire
11 mai 2015

Les réparations, c’est sans doute le principal sujet de discorde entre locataires et propriétaires. Face à une facture, le ton peut vite monter. Qui paie quoi ? Charlie Cailloux, du site d’annonces immobilières PAP, explique comment dénouer ce problème et comment distinguer les réparations à la charge du locataire de celles incombant au propriétaire.


LMNP , , , , , , ,