La réforme des valeurs locatives des habitations ne doit pas s'éterniser (maires)

L'Association des petites villes de France (APVF) a souhaité jeudi que la révision des valeurs locatives des habitations, bases de calcul des impôts locaux et concernant 46 millions de foyers, soit menée à bien "dans des délais raisonnables".

Mis à jour le jeudi 12 septembre 2013, par

94
0
0

avis La réforme des valeurs locatives des habitations ne doit pas s’éterniser (maires)Votre avis sur : La réforme des valeurs locatives des habitations ne doit pas s’éterniser (maires)

Avis sur La réforme des valeurs locatives des habitations ne doit pas s’éterniser (maires):
Attribuez une note (1 : moins bonne note, 5 : meilleure note)

La réforme des valeurs locatives des habitations ne doit pas s’éterniser (maires)La réforme des valeurs locatives des habitations ne doit pas s’éterniser (maires)

Ce chantier, dont l’ouverture était réclamée depuis des années par les élus locaux, a été lancé mercredi par Bernard Cazeneuve, ministre du Budget et Anne-Marie Escoffier, ministre déléguée à la Décentralisation, lors d’une rencontre avec les associations d’élus et les responsables des commissions des finances du Parlement.

La réforme ne se concrétisera pas avant 2018, aannoncé jeudi le ministère de l’Economie.

Selon un communiqué de l’APVF, Jean-Pierre Balligand , président délégué de l’association, a "souhaité une mise en oeuvre dans les délais raisonnables après une phase d’expérimentation et d’évaluation, ce qui correspond à l’annonce du gouvernement de mettre en oeuvre la réforme en 2018 et 2019".

Les valeurs locatives des locaux d’habitation "datent de 1970 et sont aujourd’hui obsolètes", dit le ministère du Budget. Il s’agit donc de "rapprocher les bases d’imposition des locaux d’habitation de la réalité du marché" mais aussi de simplifier le mode de calcul des valeurs locatives, qui seront mises à jour de façon "permanente", selon la même source.

Lors de la réunion, M. Balligand "a insisté pour que la réforme des valeurs locatives soit abordée dans le cadre de l’intercommunalité", qui s’est considérablement développée entretemps.

Le maire de Vervins (Aisne) a souligné "le caractère profondément inégalitaire de la fiscalité locale touchant les petites villes centres par rapport aux petites villes environnantes qui disposent néanmoins maintenant des mêmes services via l’intercommunalité".


Immobilier Locatif 2018 Immobilier Locatif 2018 : A lire également

Les coûts de la construction augmentent de nouveau
12 juin 2015

Selon les derniers chiffres publiés par l’INSEE en juin 2015, les coûts de production dans la construction augmentent légèrement (+0,2 %).


Location immobilière : le contrat-type de location entre en vigueur le 1er août
12 juin 2015

Un contrat-type pour la location des logements, complété par une notice précisant les droits et les obligations des deux parties, locataire et bailleur, créé par décret, entrera en vigueur à compter du 1er août.


Immobilier locatif : une baisse des loyers sur début 2015 jamais encore observée par Clameur
12 juin 2015

Le marché de l’immobilier frémit, mais les loyers sont orientés à la baisse. Une tendance record, près de 75% des villes observées voient leurs loyers baisser.


Comment voir un notaire gratuitement ?
12 juin 2015

Discuterà bâtons rompus avec un notaire dans un café et être conseillé gratuitement sur une succession ou un contrat de mariage, c’est ce que permet le conseil du coin, une initiative originale menée dans plus d’une centaine de villes.


Réparations : qui paie quoi ? Répartition entre propriétaire et locataire
11 mai 2015

Les réparations, c’est sans doute le principal sujet de discorde entre locataires et propriétaires. Face à une facture, le ton peut vite monter. Qui paie quoi ? Charlie Cailloux, du site d’annonces immobilières PAP, explique comment dénouer ce problème et comment distinguer les réparations à la charge du locataire de celles incombant au propriétaire.


La réforme des valeurs locatives des habitations ne doit pas s'éterniser (maires) , , , , ,