Professions réglementées : les règles d'installation des notaires examinées par le Conseil constitutionnel

Les règles d'installation des notaires, qui choisissent leur successeur, souvent au sein de leur famille, sont examinées par le Conseil constitutionnel, saisi par un particulier qui conteste le droit de présentation en vigueur depuis 1816.

Mis à jour le lundi 17 novembre 2014, par

94
0
0

avis Professions réglementées : les règles d’installation des notaires examinées par le Conseil constitutionnelVotre avis sur : Professions réglementées : les règles d’installation des notaires examinées par le Conseil constitutionnel

Avis sur Professions réglementées : les règles d’installation des notaires examinées par le Conseil constitutionnel:
Attribuez une note (1 : moins bonne note, 5 : meilleure note)

Professions réglementées : les règles d’installation des notaires examinées par le Conseil constitutionnelProfessions réglementées : les règles d’installation des notaires examinées par le Conseil constitutionnel

Le ministre de l’Economie Emmanuel Macron doit présenter à la mi-décembre en conseil des ministres son projet de loi sur l’activité et l’égalité des chances qui doit notamment "simplifier les règles d’installation" des notaires.

M. Macron a dénoncé des "archaïsmes" et des blocages à l’égard des jeunes et des femmes dans ce système. S’il existe aussi des concours pour les nouveaux offices créés chaque année en France, leur nombre est faible.

Notamment en ligne de mire, le "droit de présentation" institué en France - exceptées l’Alsace et la Moselle - par l’article 91 de la loi du 28 avril 1816, qui permetaux notaires en exercice de présenter leur successeur, lequel doit par la suite être nommé par le garde des Sceaux.

Or mercredi, les Sages ont examiné en audience une question prioritaire de constitutionnalité portant sur les règles d’installation des notaires, à la suite du recours engagé par un particulier, Pierre Thiollet, sur le "droit de présentation".

Depuis avril, ce dernier a attaqué une centaine de nominations de notaires.

Selon son avocat, Me Jean de Calbiac, le droit de présentation est contraire à la Constitution : il enfreint le principe d’égale admissibilité aux "dignités, places et emplois publics", énoncé par l’article 6 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789.

Pour l’avocat du Conseil supérieur du notariat (CSN) Me Emmanuel Glaser en revanche, les notaires ne peuvent pas être considérés comme occupant des "places, dignités et emplois publics", car ils exercent une profession libérale.

La décision du Conseil constitutionnel est attendue le 21 novembre.


Immobilier Locatif 2018 Immobilier Locatif 2018 : A lire également

Les coûts de la construction augmentent de nouveau
12 juin 2015

Selon les derniers chiffres publiés par l’INSEE en juin 2015, les coûts de production dans la construction augmentent légèrement (+0,2 %).


Location immobilière : le contrat-type de location entre en vigueur le 1er août
12 juin 2015

Un contrat-type pour la location des logements, complété par une notice précisant les droits et les obligations des deux parties, locataire et bailleur, créé par décret, entrera en vigueur à compter du 1er août.


Immobilier locatif : une baisse des loyers sur début 2015 jamais encore observée par Clameur
12 juin 2015

Le marché de l’immobilier frémit, mais les loyers sont orientés à la baisse. Une tendance record, près de 75% des villes observées voient leurs loyers baisser.


Comment voir un notaire gratuitement ?
12 juin 2015

Discuterà bâtons rompus avec un notaire dans un café et être conseillé gratuitement sur une succession ou un contrat de mariage, c’est ce que permet le conseil du coin, une initiative originale menée dans plus d’une centaine de villes.


Réparations : qui paie quoi ? Répartition entre propriétaire et locataire
11 mai 2015

Les réparations, c’est sans doute le principal sujet de discorde entre locataires et propriétaires. Face à une facture, le ton peut vite monter. Qui paie quoi ? Charlie Cailloux, du site d’annonces immobilières PAP, explique comment dénouer ce problème et comment distinguer les réparations à la charge du locataire de celles incombant au propriétaire.


Professions réglementées : les règles d'installation des notaires examinées par le Conseil constitutionnel , , ,